Faire l'économie de la haine

Faire l'économie de la haine

Auteur

Éditeur

Écosociété

Feuilleter

Description

« Point de haine de l’économie là où on nous fait aimer l’argent (à tout prix). Point de haine de l’économie, mais une économie de la haine. Le programme : faire l’économie de la haine. Haïr sans qu’il n’y paraisse. Ainsi s’investit-on dans l’asservissement à l’argent. » Rassemblant une douzaine de textes d’Alain Deneault rédigés au fil des ans sous l'influence théorique de Georg Simmel et Jacques Rancière, ce recueil trace les contours de cette économie de la haine qui se trouve au coeur du système capitaliste contemporain. Gouvernance, poursuites-bâillons, paradis fiscaux, sports de masse… L'auteur démonte les mécanismes idéologiques et dévoile les schémas cognitifs par lesquels nos institutions économiques, politiques et médiatiques nous font justement « haïr sans qu’il n’y ?paraisse ». Car l’argent fait écran : faut-il vraiment qu’on délocalise des usines, licencie du personnel, pollue des rivières, contourne le fisc, soutienne des dictatures ou arme des chefs de guerre pour que le prix d’une action monte en Bourse ? Pourquoi faisons-nous l’économie de?ces questions ? Pour Alain Deneault, cette façon « obligée » d’appréhender le réel participe de l’autocensure, un phénomène qui ne relève pas de la psychologie individuelle, mais d’un fait social. Avec ces douze essais critiques, qui « suivent le phénomène à un stade avancé », l’auteur de Noir Canada livre ici une pensée dense et nécessaire.